La passion d’entreprendre : conseils de pros

Le 8 juillet 2008

Dans le magazine l’Entreprise de Mars 2008, Jean-Claude Volot (président de l’APCE) nous conseillait pour mener à bien un projet d’entreprise.

Pour lui les 3 mots-clés de l’entrepreneuriat sont : la ténacité, l’adaptabilité et la lucidité. Il conseille également de ne pas tout prévoir, car la route qui mène à un projet fiable et viable est souvent semée d’embuches (d’où les 3 précédents mots-clés…). Après il conseille de déléguer au maximum les tâches récurrentes en employant (gratuitement si possible) des membres de sa famille pour mieux gérer son temps. Enfin un autre point primordial reste le fait de fixer ses prix, en ne se mettant pas à la place du client, jamais.

Je rejoins Jean-Claude Volot sur tous ses points malgré le fait que je n’ai pas encore réussi à faire bosser un seul membre de ma famille. Même après un pari perdu, mon frère (développeur aussi) m’avait promis de m’aider sur un projet en retard et j’attends toujours… L’instabilité, qui perturbe beaucoup d’entrepreneur, ne m’a jamais perturbé. Je pourrai même dire que je la recherchais, cela me motive et me force à me lever tous les matins.

Un stagiaire était venu me questionner il y a quelques mois sur les raisons de ma vocation ainsi que les qualités nécessaires. Mes raisons sont les suivantes : l’envie de faire ses propres choix, les rencontres humaines et le plaisir de travailler sans s’en rendre vraiment compte. Pour les qualités je lui avais répondu : l’adaptabilité (certainement la meilleure qualité aujourd’hui sur le marché du travail), la curiosité (on ne force jamais quelqu’un à être curieux dans son travail, il l’est ou il ne l’est pas) puis têtu mais surtout pas borné (être sûr de soi et en même temps souple dans les décisions de groupe).

Pour finir je dirai que le plus dur est de fixer ses prix à cause de 2 facteurs : il faut constamment être à l’écoute du marché et le plus possible de ses clients. Ces deux activités demande du temps mais sont nécessaires pour faire vivre du plus petit projet au plus ambitieux.

50 conseils de pros pour stimuler l’entrepreneuriat

En lisant le blog de Kim Auclair, je suis tombé sur un article rempli de phrases positives et encourageantes sur le métier d’entrepreneur. Je vous livre ici quelques-unes des perles parmi les 50 proposées dans l’article 50 conseils de leaders pour stimuler l’entrepreneuriat.

Faites-vous confiance, fiez-vous à votre instinct, et osez. Pas demain, tout de suite – Alain Bouchard, président d’Alimentation Couche-Tard

Un entrepreneur, c’est… quelqu’un qui aime les gens et qui a envie de faire plaisir – Marcel Dutil, Président du conseil et chef de la direction du Groupe Canam

Un entrepreneur, c’est… quelqu’un qui apprend continuellement, sans être conscient de toutes les embûches au départ. C’est quelqu’un d’enthousiaste, sûr de lui, et qui y va par étapes, en apprenant au fur et à mesures – Yvon Bolduc, Président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ

Lire la suite des conseils

Quelques liens pour continuer la lecture

Conclusion

Je voulais présenter dans ce billet quelques témoignages de pros pour les partager. Je ne me perçois comme un « pro » de l’entrepreneuriat, loin de là. J’aurai l’occasion prochainement de faire le bilan de la première année de Freelance en septembre (après celui des 6 mois de Février). Cette année a défilé vitesse grand V, je prendrai un peu de recul un peu cet été pour vous faire part de mes impressions à froid ainsi que pour repartir avec les accus rechargés à la rentrée.


1 commentaire sur "La passion d'entreprendre : conseils de pros"

  • Kim Auclair
    8 juillet 2008 (17:04)

    À mon avis, personne n’est « «pro» de l’entrepreneuriat « . On a et on aura toujours besoin de conseils.
    Il y a des bases à savoir en entrepreneuriat, mais pour percer il faut être capable de bâtir ses propres méthodes, et surtout, avoir une vision qui convient avec nos capacités.

    Lire des témoignages et consulter des gens que l’on admire nous aident souvent à savoir qui on est et juste où nous pouvons aller.

    P.-S. Merci pour le lien ! 🙂