Notre génération 2.0

Le 21 février 2007

Hier, l’internaute se contentait de consulter des sites, il était passif devant son écran avec sa souris. Aujourd’hui, grâce à l’évolution technologique et aux usages multiples du web, il peut :

  • taper sur son clavier et créer son espace,
  • mettre en ligne ses images et vidéos pour les partager et
  • construire son propre réseau grâce notamment au blog et autres messageries instantannées.

En d’autres termes l’internaute devient acteur et créateur de son contenu.

Il y a peu de temps alors que je ne cherchais pas grand-chose sur le net à vrai dire, je suis tombé sur cette vidéo de youtube, une sorte de compilation des personnes se mettant en scène devant leur caméra. En voyant cela je me suis dit que nous sommes dans le paradis du voyeurisme, puisque le moindre évènement est montré (le meilleur comme le pire) et de plus la totalité est archivée. Ce qui nous donne au final un nombre incalculable de tranches de vie…


1 commentaire sur "Notre génération 2.0"

  • Génération 2.0
    10 novembre 2008 (10:16)

    Au même titre que l’a été mai 68 pour la génération des Baby-boomers. Mais, est-ce pour autant un marqueur identitaire ? Qu’est-ce qui caractérise cette génération, qui comme les autres, doit assumer les choix de ces aînés et dessiner un horizon qui lui correspond ?
    Pour aborder ces questions, nous avons invité de jeunes graphistes de Lisaa et de jeunes chercheurs à exprimer un point de vue sur des thématiques choisies par des jeunes : l’image, la transmission, la précarité, les addictions, l’évolution, le moral d’une société…

    Ont participé à l’écriture des textes de cette exposition :
    Christian Martinez / Doctorant en sociologie/laboratoire GTM (genre, travail, mobilité) / UMR 7183 / CNRS.
    Magali Bouchon / Doctorante en Anthropologie / EHESS
    Morgane Govoreanu / Doctorante en Anthropologie / EHESS
    Emmanuelle Godeau / Médecin / Service médical du rectorat de Toulouse
    Lionel Larqué, Agnès Jahier / Association Les Petits Débrouillards

    j’espère que vous ferez écho de cette expo sur la toile 2.0
    « web votre »