Microsoft et Wolfram défient le moteur Google qui fait des vagues

Le 1 juin 2009

L’actualité autour des moteurs de recherche a rarement été aussi dense. Trois nouveaux projets sortent dans les jours ou mois à venir. Mais il est encore trop tôt pour parier sur la fin de l’hégémonie de Google dans les année à venir. En tout cas Google aura deux nouveaux prétendants Bing et Wolfram.

Wolfram Alpha : naissance d’un moteur de recherche encyclopédique

Il est clair qu’il faut innover pour se démarquer du moteur de Google, c’est le pari qu’a fait Stephen Wolfram qui est un spécialiste de la modélisation. Avec des algorithmes mathématiques combinés à de l’analyse sémantique, le moteur qu’il a développé peut comprendre des questions et donner la réponse précise. Certains le présente comme le Google ou le Wikipédia de demain, il est vrai qu’il représente beaucoup d’espoir de voir les recherches web se simplifier encore plus. On peut par exemple faire des conversions en tout genre (date, monnaie, distances…), des comparaisons et autres calculs mathématiques. Je vous invite à aller faire un tour et voir les exemples de recherche disponibles sur la page d’accueil : http://www95.wolframalpha.com/ c’est assez incroyable.

Microsoft et son défi technologique

Après MSN, Live Search et les tentatives de rachat de Yahoo, Microsoft n’a jamais vraiment inquiété Google mais il pense avoir trouver un moyen de se faire une place dans les moteurs de recherche. En effet le tout nouveau moteur bing.com est selon Microsoft un « moteur de décision » qui aidera l’internaute à explorer, chercher, et trouver ce qu’il souhaite. Le service sera proposé en version bêta (test) dans les autres pays, dont la France à partir de mercredi.
Google n’est pas prêt de se sentir attaqué par ce nouveau moteur à la sauce Microsoft mais il pourrait bien mettre en difficulté les moteurs d’AOL, Ask.com ou même Yahoo. A suivre de près également.

Avec Wave, Google veut ré-inventer l’email

Google vient de secouer le Web avec Wave, présentée lors de sa conférence développeurs, I/O de San Francisco. Les ingénieurs ont essayé de concevoir l’email d’aujourd’hui. Un outil de communication capable de tout faire ou presque.


2 Commentaires sur "Microsoft et Wolfram défient le moteur Google qui fait des vagues"

  • Cyril
    4 juin 2009 (11:56)

    Wave est vraiment étonnant, il inclut messagerie instantanée, messagerie privée, partage de fichiers, intégration avec les applications tierces (iPhoto par exemple pour MAC) support du glisser-déposer, traduction instantanée, Wave est, en gros, un iChat très musclé disponible depuis notre navigateur.

    En plus Wave est Open Source et disponible pour les développeurs sous forme d’API intégrable. Il fonctionne déjà sur les smartphone Android et iPhone.

    Je pense que nous avons le futur des messageries devant nous !

  • David
    5 juin 2009 (9:52)

    C’est assez amusant de se dire qu’on est jamais à l’abri d’un bouleversement dans nos manière de communiquer, je pense également que Google frappe fort. On continuera à envoyer des emails ou à utiliser la messagerie instantanée mais le fait de tout jumeler comme Wave le propose c’est assez bluffant.
    Comme le service fonctionnera avec des api pour l’externaliter, je pense que son utilisation pourra également être transparente. Vivement déjà 2010 !