Pourquoi choisir un site Flash plutôt qu’un site HTML?

Le 27 février 2008

flash-developpement-site

Sur internet on trouve généralement que des articles qui nous font comprendre que les sites en Flash ne servent à rien. Je pense qu’il est plus utile de différencier les bonnes utilisations de Flash dans la création de site web. Et le fait qu’un client demande absolument un site en Flash est d’une manière générale synonyme de catastrophe. Flash est un merveilleux outil, on peut le comparer aux bonnes choses (vin, chocolat…), il ne faut pas en abuser et pour bien le savourer le mieux est de savoir le partager. Je propose une liste de cas où un site Flash peut s’avérer être un développement judicieux et efficace.

1 – Développement de site pour une agence de pub ou une grande marque

Les directeurs artistiques des agences de com ainsi que les responsables marketing des grandes marques veulent toujours des sites exceptionnels. Des sites ultra-originaux qui n’existent pas et qu’on va leur créer. Le fait de vouloir le réaliser en HTLM ne les satisfera à moins de leur proposer deux versions : une en Flash et une en HTML. Et d’un autre coté vouloir partir dans une version HTML limitera leurs idées créatrices et le projet ne sera qu’un éternel débat pour savoir ce qui est réalisable ou pas. Pire encore, le projet pourra être contre-productif et aboutir à une réalisation bancale. Pour ceux qui en doutent essayer de reproduire sans Flash les effets de httpcomunicacio, Leo Burnett ou bien l’ambience de Creative Bushido et l’impact visuel de NeoStream.

Les agence de pub et les grandes marques fonctionnent sur l’image et son impact. Et malgré tout ce qui est réalisable aujourd’hui en HTML, Flash sera toujours plus percutant. Après il existe la problématique du référencement mais celle-ci touche principalement les agences de pub. Car quand on s’appelle Nike, Coca-Cola ou bien Cartier le référencement n’est pas une priorité car il s’impose sans trop de difficulté et ces marques n’ont nul besoin de se faire connaître sur la toile (puisque la plupart des personnes ayant un accès au net les connaissent déjà). Je développerai dans les mois qui viennent un article sur les solutions pour bien référencer les sites Flash.

2 – Développement d’un site spécifique pour un évènement

Souvent les événements comme les sorties de films ou de produits (voiture, jeu vidéo…) ont besoin d’une communication 360° (terme que je connais depuis peu qui désigne une communication globale). Cette communication doit être homogène et rapide, et pour le web il s’agit juste d’une précence ephémère mais qui accroche dès les premières secondes. Par exemple le « micro site » (petit mais costaud) créé pour l’Audi R8, celui de la sortie de Gears of War sur XBOX 360 par le studio Pile-Poil ou encore highlife du Soleil Noir sont de bons exemples de réalisation. Le format Flash rend l’adéquation parfaite entre les différentes publicités ou les plaquettes commerciales.

3 – Développement d’une application

Flash permet de réaliser des applications (RIA, RDA) . J’entends également par application les jeux, quizz ou bien des applications spécifiques (réservation d’hotel, personnalisation de voiture, Mappemonde). Flash peut s’avérer un choix judicieux car il permet de développer une ergonomie évoluée et spécifique rapidement. Je ne rentrerai pas dans des considérations techniques, mais les librairies javascript mises à disposition pour du développement AJAX ne peuvent pas encore concurencer Flash (notamment sur l’intégration du rich média). Pour mieux vous en rendre compte faites un tour pour voir des réalisations de quelques RIA.

Il est important de noter que ces applications en Flash peuvent être facilement intégrées dans un site HTML.

Pour conclure en quelques mots

Depuis plus de 10 ans, Flash a toujours été un acteur majeur dans la création de site. Il a peut être été sur-utilisé à une période mais reste l’une des meilleures solutions pour développer des sites attrayants et percutants. Je suis le premier à reconnaître les faiblesses de la technologie Flash sur l’accessibilité. Je pense qu’il y a des projets Flash qui se mènent bien du moment où les limites sont connues et expliquées.

Voici quelques autres remarques intéressantes au sujet du développement Flash. L’article Faut il brûler flash ? de Temesys démontre qu’il vaut mieux utiliser du HTML que du Flash. Cette société a été créée autour de l’accessibilité sur le web, et de ce coté Flash n’est pas la référence. En tout cas je ne peux que rejoindre leur point de vue. Dans un prochain article je parlerai des limites de Flash (textes, référencement, impression, accessibilité…).


10 Commentaires sur "Pourquoi choisir un site Flash plutôt qu'un site HTML?"

  • Fardeen
    27 février 2008 (12:30)

    Bon article, meme si de toute facon ca sera toujours un débat sans fin…

    Vive Flash qui nous a permis de faire http://mtl12.com 😉

  • David
    27 février 2008 (15:28)

    Salut Fardeen, je viens de découvrir ton site et effectivement la réalisation décoiffe. Félicitations ! (surtout que j’ai passé une année à Montréal et certains lieux me sont très familiers)

  • bruno bichet
    28 février 2008 (0:15)

    Je suis assez d’accord avec ton billet sur les avantages que peut apporter la technologie Flash. Mais tu vois, en 10 ans de surf intensif, je ne suis jamais « tombé » sur un site réalisé en Flash en effectuant une recherche sur un moteur. Et ce, malgré le revirement de jakob Nielsen à la cause d’adobe ^^ CQFD, non ?

  • Luc
    28 février 2008 (9:27)

    Je consulte les premiers exemples cités dans l’article, et je dois dire que c’est édifiant :
    – httpcomunicacio est une des choses les plus laides vues depuis longtemps : après trois secondes on n’a qu’une seule envie c’est d’y échapper au plus vite. Clic…. !
    – leoburnett se comporte comme un vulgaire Sarkozy (je veux dire une personne sans éducation) et modifie les dimensions de la fenêtre de mon browser sans me demander mon avis, comme un invité qui met les pieds sur la table du dîner en plein repas. Eliminé ! Si on veut me parler, on commence par être poli !
    – creative bushido est très beau, mais en fait d’esthétique japonisante j’ai vu des choses moins ringardes…

    Quant à être Nike, Coca-Cola ou Cartier, il y a encore du boulot… D’ailleurs j’y vais.

  • David
    28 février 2008 (10:01)

    @bruno : en fait il existe des techniques de référencement pour mieux placer les sites Flash. Mais on est d’accord entre un site Flash orienté référencement et un bon vieux site HTML optimisé, y a pas photo ; le html aura toujours de l’avance. Après il y a des moteurs comme alltheweb.com qui indexent le contenu du Flash mais encore l’intêret du Flash c’est de mettre peu de texte donc il y aura toujours moins à manger pour les robots…

    @Luc : T’es un peu dur : httpcomunicacio a été cité pour le script et les effets qui ne sont pas « migrables » vers du html. Ensuite leoburnett n’assure pas en retaillant le navigateur, c’est sûr mais cette pratique était souvent utilisée il y a 3-4 ans (l’âge de ce site). Après pour les autres il s’agissait juste d’illustrer mes propos, il ne s’agissait en aucun cas d’un palmarès.

  • bruno bichet
    28 février 2008 (10:45)

    Je voulais pointer de la souris l’absence criante de sites réalisés en Flash dans les SERP malgré qu’il est possible d’optimiser le référencement des sites en Flash : soit c’est possible mais personne ne le fait réellement, soit on n’en parle, mais Google n’est pas au courant 😀

    Après, je pense que dans certains cas (que tu évoques) Flash a toute sa place (jeux concours, site événementiel « funky », etc. Mais, la plupart du temps, mis à part certaines exceptions, on reste dans le délire de l’artiste au dépend de l’ergonomie et de la lisibilité.

    Autant, par exemple, en 2003 les sites en full CSS semblaient fait sur le même modèle pour atteindre aujourd’hui le statut de standard, autant en plus de 10 ans Flash n’a pas percé de ce point de vue… Manque peut-être un « Zen du Flash » pour montrer qu’on peut faire quelque chose de bien avec Flash sans abimer les yeux des lecteurs 😉

  • David
    28 février 2008 (22:29)

    Je rejoins ton point de vue Bruno. En revanche les sites Flash évoluent, de nouvelles bibliothèques, fonctions sont rajoutées à chaque version. Mais c’est sûr je ne rentrerai pas sur le domaine de l’accessibilité, de la tradtuction (via des outils en ligne) ou bien l’impression. En gros je pense que des sites web sont largement réalisables en Flash mais que pour la majorité des cas il vaut mieux compter sur du HTML.

    Après ce n’est pas pour plagier les inconnus (avec les chasseurs) mais il y a des bons flasheurs et les mauvais flasheurs. Les effets doivent être choisit avec justesse et les textes lisibles afin d’éviter toute nausée durant la navigation…

  • Munchausen
    3 mars 2008 (10:52)

    Bonjour

    La phrase :

    …grandes marques veulent toujours des sites exceptionnels. Des sites ultra-originaux qui n’existent pas et qu’on va leur créer. Le fait de vouloir le réaliser en HTLM ne les satisfera à moins de leur proposer deux versions : une en Flash et une en HTML. Et d’un autre coté vouloir partir dans une version HTML limitera leurs idées créatrices et le…

    M’inspire la réflexion suivante : Dans ce cas la web-agency travaille pour son client et non pas pour l’utilisateur final.

    Les exemples donnés son bons, mais pas pertinents pour tous les cas. Par exemple pour « l’agence de pub » : Utiliser un site uniquement en flash peu certes mettre en avant la créativité de celle-ci, mais la dessert en terme de visibilité, si c’est une nouvelle agence en recherche de sa première clientèle. Dans ce cas la l’utilisateur étant un internaute à la recherche d’une agence pour s’occuper de ses marques, il vaut mieux avoir un site XHTML pour l’emmener vers cette nouvelle entreprise. Proposer ensuite des liens vers de véritable morceau de créativité sur ce site est indispensable. Mais la porte d’entrée doit être référençable.

    Un autre exemple qui est donné c’est la promotion événementielle (comme un film par exemple). Je suis toujours ébahi par le fait que les studios laissent les sites qui parlent de cinéma parler à leur place.

    En effet le site officiel (super beau tout en flash) est introuvable dans l’index du grand « G ». Le seul moyen de le trouver c’est d’entrer par la porte d’un lien proposé sur un site tiers (parfois amateur) qui en profite pour donner une première critique de son cru pas toujours heureuse pour le film. Avant de voir la bande annonce recherchée, quelqu’un à déjà implanté des « à priori » dans votre esprit. Les efforts faits dans la communication (a grand coups de dollars) par ces grands studios sont mis à mal, simplement parce-qu’ils ont décidé de ce faire plaisir technologiquement. Tss tsss…

    Je ne suis pas de ceux qui déclarent qu’il faut brûler flash. Mais je pense que sont utilisation demande une réflexion bien plus poussée que : Nous sommes novateur donc, on fait une démonstration de haute technologie.

    L’utilisateur d’aujourd’hui ne laisse plus l’émerveillement causé par ces « joulis » sites prendre le pas sur l’information qu’il recherche réellement. Bref …

    Sachez apprécier et consommer avec modération (et raison).

  • David
    3 mars 2008 (18:34)

    Aujourd’hui je travaillais pour une agence de pub et les premières questions qui sont venues lorsqu’on a parlé des développements de sites était le format Flash. Je pense que certaines agences négligent le référencement au profit d’un site à fort impact visuel.

    On m’a aussi montré le site kungfupanda.com réalisé en Full Flash (réalisé bien avant sa sortie en Juin). Ce site démontre à quel point le Flash (en terme de fluidité d’animation, de rich média) est propice et fidèle aux films (qui plus est lorsqu’il s’agit de film d’animation). Mais on est d’accord en terme de web et d’accessibilité un format HTML peut également convenir à ce genre de site.

    Bref j’ai l’impression que cela sera l’éternel débat. Je pense que je ferai l’article inverse prochainement en citant des exemples de sites qui ont fait le mauvais choix en prenant Flash. Depuis près de 6 mois que je suis indépendant je ne compte plus les demandes de clients pour changer un site en Flash vers du HTML.

  • Gagner D Argent Par Internet
    17 septembre 2013 (17:54)

    Je vais rajouter ce site dans mes favoris. Merci