Couper ou pas couper dans les budgets ?

Le 17 février 2009

Il est vrai que depuis l’article précédent j’avais comme l’étrange impression d’encourager ou pire de céder à la morosité ambiante. Comme je trouve que la télé et les médias en général le font suffisamment, j’ai cherché une alternative sur le web. Et voici que je récois par mail ce matin ce site : couperoupascouper.fr, un site de l’agence Callegari Berville Grey.

crise-marque-logo

Le site est composé de 4 parties :

  • Les cas : des cas concrets de lutte anti-crise avec des exemples. Quelles sont les grandes marques qui ont réussi en investissant en temps de crise ?
  • Les curiosités: il vous donneront une actualité et des liens sur des initiatives ou des alternatives à la crise.
  • La galerie : des photos ou illustrations 2eme degré de ces temps de crise.
  • Les forum : où vous pourrez débattre sur des citations comme celle de Steve Jobs lors de la récession de 1990.

« De nombreuses entreprises ont opté pour la réduction de leurs effectifs, sans doute à juste titre. nous avons choisi une autre voie : sortir davantage de nouveaux produits que nous ne l’avions jamais fait. au final, apple est l’une des deux entreprises informatiques à engranger des bénéfices. pas suffisamment, mais les seuls avec dell. les autres perdent de l’argent, beaucoup d’argent. Steve Jobs, PDG d’Apple »

L’idée de ce site est un bonne, cela peut redonner le sourire (surtout la partie galerie et curiosité). Mais on ne peut oublier que le secteur de la pub n’est pas au meilleur de sa forme en France (Paris, Lyon, Bordeaux…). Généralement les Américains sont connus pour ne pas geler ou couper le budget com’ alors qu’en France c’est totalement l’inverse. Il y a beaucoup d’histoires ou de légendes aux States qui relatent des hommes avec peu d’argent ou à la suite d’une faillite qui ont tout ré-investi en com’ pour entreprendre ou se relever. J’espère vraiment que cette crise est passagère est que les secteurs en crise aujourd’hui ré-embaucheront vite.


Envie de discuter de cet article ? Envoyer un message sur Twitter ou envoyez-moi un e-mail. Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook.