Bilan de 6 mois de Freelance

Le 4 février 2008

freelance indépendant travail

Cela va bientôt faire 6 mois que je suis à mon compte, et je tire un bilan plutôt positif de ces quelques mois passés en Freelance. J’ai beaucoup appris au contact d’autres freelances ainsi que sur le web (bien entendu). Je suis parti à fond dès l début, de plus ne voulant rien négliger j’ai perdu du temps et de l’énergie à me trouver une bonne façon de gérer le quotidien. Plutôt qu’un long discours j’ai préféré définir les 5 choses que j’ai négligées ainsi que les 5 choses qui m’ont aidées à ne pas perdre pied.

5 choses que je regrette d’avoir faites

  • Avoir voulu travailler partout : Paris, Bordeaux, Toulouse, Lille. A un moment il est préférable de se poser dans un endroit plutôt que de passer des heures dans des déplacements. Surtout que nombreux déplacements se sont avérés complètement inutiles (projets pas définis, interlocuteurs ingrats parce que vous leurs annoncez que vous débutez dans votre activité). Il y a eu cependant de belles rencontres que je ne regrette pas.
  • Avoir perdu beaucoup de temps avec des gens qui ne savaient pas du tout ce qui voulaient. De plus ils changeaient d’avis comme de chaussettes et au final on n’a abouti à rien. Un peu comme le premier point, maintenant je clarifie les besoins, la stratégie : en gros je définie le « Pourquoi?, Comment?, Qui? » de façon explicite avant de commencer chaque projet.
  • De ne pas avoir mieux conseiller mes clients quand je voyais qu’ils faisaient fausse route. Je pensais que les dires des clients était sacrés (« le client est roi« ). Maintenant je m’attache à prévenir plutôt que guérir en matière de développement et de stratégie.
  • De ne pas avoir mieux pensé mes tarifs. En voulant être flexible, je me suis un peu perdu, maintenant je tiens un journal (tableur excel) qui contient exactement le temps passé sur chaque projet.
  • Voulu courir après le temps. Les journées ne font que 24h et les semaines 7 jours, je me suis souvent retrouvé obligé de retirer de mes heures de repas et de sommeil pour pouvoir boucler le travail à temps. Je me laisse une marge d’une journée voire 2 journées sur les projets.

5 choses que je me félicite d’avoir faites

  • Trouver un bon comptable. En effet je pense que c’est une pièce maîtresse de la réussite. Lorsqu’on trouve un comptable qui est réactif et plein de bons conseils cela nous fait gagner du temps (c’est certain) et de l’argent (on verra).
  • Ne pas avoir compté les heures de travail pour être également réactif. Je pense qu’un Freelance doit être capable d’agir en un temps record. Je m’amuse souvent à comparer le travail que j’effectue à des missions de tueur à gage : « un projet à abattre le plus rapidement possible avec le choix des armes (serveur, langage…) ».
  • Rencontrer les bonnes personnes pour des collaborations durables. On voit vite si des personnes peuvent travailler ensemble ou non. Souvent il s’agit de feeling, et je reconnais que c’est une chance de pouvoir multiplier les rencontres professionnelles. Après tout est une question de transparence vis à vis des personnes qui vous font confiance.
  • D’avoir acheté un MacBook Pro, qui est maintenant mon compagnon de tous les jours. Je ne pensais pas que cette machine soit si indispensable à mon travail. Je me demande même parfois comment je faisais avant (il y a 1 mois de cela).
  • Ne pas avoir négligé ma vie sociale (détente, sport, loisirs, sorties). Il est clair que le travail d’indépendant est stressant sur plusieurs points : travailler sur de gros projets en parallèle avec la même date de mise en ligne ou encore des modifications qui surviennent à un moment où l’on avait planifié un autre projet. Bref tout cela pour dire que les moments pour lâcher un peu de leste sont très importants pour être encore plus d’attaque le lendemain, et envoyer du steak !

Pour finir je vous invite à lire le très blog d’Aymeric Jacquet et l’un de ses derniers articles : Doit on devenir hors de prix pour gagner sa vie en tant qu’indépendant… expérimenté ?


Envie de discuter de cet article ? Envoyer un message sur Twitter ou envoyez-moi un e-mail. Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook.

21 Commentaires sur "Bilan de 6 mois de Freelance"

  • eMeRiKa
    4 février 2008 (9:01)

    Et niveau rentabilité, par rapport à ton précédent job (webdevelopper?) est ce mieux ou moins bien?

    Peux- tu donner plus d’informations, comment tu as trouvé ton comptable, et combien ça coûte environ?

    Bonne continuation dans ta vie de freelance 🙂

  • David
    4 février 2008 (10:48)

    Pour ce qui concerne la rentabilité, si tu bosses tous les jours du mois (y compris le week-end), forcément tu touches un peu plus qu’une activité salariale classique. En gros un freelance débutant facture entre 250 et 350 euros la journée (cela dépend du projet, de la techno…), donc on peut facilement gagner son salaire en 7 jours de travail. Après il faut enlever les charges (RSI, Urssaf…). Ce qu’il faut également savoir c’est que l’activité est très inégale, tu peux bosser à fond 1 mois, et le suivant juste une semaine…

    Pour le comptable, j’ai choisi un forfait à l’année (entre 2000 et 3000 euros) cela dépend du nombre d’opérations que tu fais par mois (factures, TVA…). Sinon tu peux prendre un comptable pour des interventions de temps en temps, mais je préfère le forfait pour garder une collaboration durable avec des personnes fiables.

  • Aymeric Jacquet
    4 février 2008 (13:43)

    Ta synthèse de tes 6 premiers mois d’activité me semble particulièrement saine, j’y retrouve de nombreuses réflexions que j’ai pu me faire à un moment ou à un autre, et que je continue à me faire d’ailleurs. 😉

    Bonne continuation et bonne chance pour la suite (et merci au passage pour la petite « pub).

  • Mickael Pinto
    4 février 2008 (20:49)

    Peux tu me donner quelques infos à propose du statut de freelance ? Tu as un statut de société ? Tes clients recuperent une TVA quand tu les factures ? Ect…

  • spawnrider
    4 février 2008 (23:56)

    Je pense effectivement que la vie sociale et la gestion du temps de repos est à prendre en compte dans tout projet. Il m’est arrivé de vouloir travailler sur bon nombres de projet en même temps ce qui est impossible. C’est hyper stressant…

  • David
    5 février 2008 (9:51)

    @Aymeric : Je croise souvent des freelances, et on a tous des ressemblances sur le vécu des projets. Cela serait intéressant d’avoir un site qui relate l’expérience professionnelle des freelances. En gros les démarches, comment ils prospectent…

    @Mickael : Le statut c’est BNC (Bénéfice non commercial), en tant que profession libérale tu es ton propre patron et ta propre entreprise donc effectivement tu dois gérer la TVA (facture et déclaration). Mais il existe 3 formes de TVA et tu choisis la tienne lors de l’inscription à l’URSSAF.

    @Spawnrider : effectivement, jonglé d’un projet à l’autre c’est périlleux. Surtout que souvent tu n’as pas droit à l’erreur (date de mise en ligne à respecter…)

  • Jeremy
    6 février 2008 (0:32)

    Merci, pour les conseils, c’est encourageant pour ceux qui débutent !

  • Fardeen
    6 février 2008 (17:53)

    Une voire 2 journée de marges ? 🙂

    Moi c’est plutot 50% du temps du projet que j’laisse en marge, ne serait ce pour compter le temps perdu en contacts divers, en modifications constantes…

    Super article en tout cas, je suis également en freelance depuis 5 mois et c’est plus difficile que je ne le pensais. Rien que de se gérer c’est un boulot à temps plein. Et on a jamais l’esprit libre et ca c’est bien le pire…

    Je suis Freelance à Montréal mais j’aimerais bien avoir le meme status en France. Ce serait vraiment cool un article qui détaillerais davantage ton status à toi, comment tu l’a eu, les délais, les frais, les limites…

  • David
    6 février 2008 (18:35)

    J’ai travaillé à Montréal et je pense que tu as surement du mal à imaginer la paperasse que nous (français travaillant en France) devons remplir. Sans compter tout ce qui touche la TVA, la santé et tout le toutim. Au Canada, tout est prélevé à la source et la TVA est gérée en parallèle, ce qui donne plus de visibilité sur ce qu’on a vraiment gagné.

    Pour ce qui concerne les détails, je préfère rester assez général car chaque pays, chaque département, chaque profil de freelance sont différents. Mais la prochaine fois, je rentrerai plus précisément sur un des aspects qui tu as cité : frais, risques, limites…

  • Fubiz
    6 février 2008 (20:28)

    Très intérssant comme article-bilan.

  • lomig
    7 février 2008 (9:43)

    merci pour ce retour d’expérience très instructif, et très constructif…
    Bon courage à toi !

  • La vie des entrepreneurs : Interview de 5 questions
    11 février 2008 (9:43)

    […] à l’article Bilan de 6 mois de Freelance, j’ai été appelé à témoigner autour de 5 questions sur les début de l’activité […]

  • Ben-J
    11 février 2008 (17:12)

    J’aime beaucoup quand tu nous parle de ton entreprise, continue de nous faire partager cette aventure.

  • Expériences de freelances | Zoonix
    28 février 2008 (21:41)

    […] Sur eclaireur.net, David Marchessonfait le bilan 6 mois après avoir adopté le statuts d’indépendant. Je me retrouve totalement dans les “5 choses que je regrette d’avoir fait” et “les 5 choses que je me félicite d’avoir fait” : Bilan de 6 mois de Freelance. […]

  • La to-do list d’un freelance qui se lance. | MotsAndCo
    18 avril 2008 (0:02)

    […] que j’ai lu ce post, cela va sans doute m’être moins dur car son auteur résume habilement ce qu’il faut […]

  • Première expérience en tant que formateur
    2 mai 2008 (17:19)

    […] peu comme les bilans, faire les formations demande un bon travail de synthèse et surtout faire un tri des sujets à […]

  • Le zapping de l’efficacité - volume 3
    3 juin 2008 (19:46)

    […] Bilan de 6 mois de Freelance : le blogueur du site Eclaireur nous offre dans cet article les leçons de ses 6 premiers mois en […]

  • La passion d’entreprendre : conseils de pros
    8 juillet 2008 (9:05)

    […] prochainement de faire le bilan de la première année de Freelance en septembre (après celui des 6 mois de Février). Cette année a défilé vitesse grand V, je prendrai un peu de recul un peu cet été pour vous […]

  • La passion d'entreprendre : conseils de pros - To take away
    8 juillet 2008 (16:49)

    […] prochainement de faire le bilan de la première année de Freelance en septembre (après celui des 6 mois de Février). Cette année a défilé vitesse grand V, je prendrai un peu de recul un peu cet été pour vous […]

  • Bilan de 1 an de Freelance
    22 septembre 2008 (17:02)

    […] un bilan long à lire j’ai privilégié une version courte. Dans l’article Bilan de 6 mois de Freelance j’avais déjà listé les cotés positifs et mes regrets. Cette fois-ci je vais répondre aux […]

  • Les liens de la semaine (weekly) | ShigaBlog
    8 février 2009 (23:57)

    […] Bilan de 6 mois de Freelance […]