Ce matin votre bal sourrit avec l’arrestation du « roi du spam »

Le 31 mai 2007

Robert Alan Soloway (alias spam king), 27 ans, est entendu par la justice Américaine pour avoir envoyé des millions de spams en usurpant des identités (noms de sites web) mais surtout en utilsant des centaines de machines zombies[1]. Il est également accusé d’avoir gagné 773 000 $ dollars (574 000 euros) via son business.

Quelques chiffres sur les spams

spam-pouriel

  • 40% des emails sont des spams
  • une personne sur 100 se dit  » être à bout de nerfs  » à cause des spams
  • 12,4 milliards de spam sont envoyés chaque jours
  • Un quart des PC en ligne seraient des zombies voir l’article du Monde Informatique
  • 5,4 % c’est le poucentage de spam que reçoit la france

Il plaide non coupable, il risque 60 ans de prison

Les spams cause une nuisance extrême et sont l’oeuvre d’une poignée (moins de 200) spammeurs bien connus. Pour les entreprises s’attaquer au spam est une opération coûteuse (d’après une étude américaine : 530 euros par an et par employé, soit 52 millions d’euros par an sur l’ensemble des entreprises US).

En 2005, Robert Alan Soloway avait déjà été arrêté pour des activités similaires et condamné à payer plus de 8 millions d’euros à Microsoft. En tant que récidiviste il encourt une peine de 60 ans de prison et un amende de 185 000 euros.

C’est notre boîte aux lettres qui est contente car ce monsieur faisait quand même parti du top 10 des spammeurs.

[1] machines zombies : ordinateur mal protégé, contrôlé à l’insu de son utilisateur par un pirate informatique. Souvent l’ordinateur a été infecté par un cheval de Troie et, généralement, une backdoor (porte dérobée).


Envie de discuter de cet article ? Envoyer un message sur Twitter ou envoyez-moi un e-mail. Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook.

1 commentaire sur "Ce matin votre bal sourrit avec l'arrestation du "roi du spam""

  • fafa
    10 juin 2007 (21:56)

    Je pense qu’aujourd’hui beaucoup de personnes se disent que les tribunaux américains vont en faire un exemple. Cela pourra empêcher certaines personnes mal intentionnées de vouloir gagner des $ avec ce genre de pratique. De plus les 65 ans requis sont pour l’ensemble des chefs d’accusation, il ne fera surement pas autant.