Internet gratuit cela va bientôt être possible à Bordeaux !

Le 3 janvier 2012

Vous avez bien lu Bordeaux sera la première ville française à adopter le wifi de la société de télécommunications espagnole Gowex. Après Madrid, Buenos Aires, Naijing (en Chine) voici le tour de Bordeaux. Paris et d’autres villes françaises proposent jusqu’à présent uniquement un WIFI gratuit dans certains Parcs et lieux publics.

gowex-bordeaux-reseau

La municipalité de Bordeaux va équiper ses rues et bâtiments publics d’un réseau wifi complètement ouvert et gratuit. Les 250 000 habitants de Bordeaux (et les visiteurs de passage) pourront se connecter (après une brève inscription) sur le réseau Wifi de la ville à partir de leur smartphone, tablette ou ordinateur équipé afin de bénéficier d’un accès wifi gratuit.

Il y aura également un accès Premium pour les plus gourmands qui permettra une vitesse jusqu’à 6 Mbps. Il est clair que la France fait parti des pays dans le monde où l’on est le mieux loti pour le rapport qualité/prix de nos connexions internet (une des moins chère au monde). De plus habitant Bordeaux, je ne vous cache pas que j’ai eu ce matin une agréable surprise en apprenant cette nouvelle. Je vous ferai part de mes impressions lors de mes premières connexions… gratuites !


Envie de discuter de cet article ? Envoyer un message sur Twitter ou envoyez-moi un e-mail. Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook.

4 Commentaires sur "Internet gratuit cela va bientôt être possible à Bordeaux !"

  • Franck Quintana
    4 janvier 2012 (1:11)

    « connection » s’écrit « connexion » en français, aïe aïe aïe ces anglicismes !

  • David
    4 janvier 2012 (8:39)

    Je l’avoue cette faute là je la fais à tous les coups. Merci ! Corrigé.

  • Franck Quintana
    10 janvier 2012 (5:43)

    Sur le fond, très bonne nouvelle !
    D’autres villes feraient bien de s’en inspirer.

  • Darius Mendez
    7 novembre 2013 (11:08)

    Si Gowex annonce sur son site une connexion gratuite à 512 Kbps, il semblerait que l’on sera plus proche des 256 Kbps. Toutefois, pour ceux qui auront besoin d’une connexion plus rapide, il sera possible de bénéficier d’un débit de 1 Mbps moyennant 8 €/mois. Cette formule gagnant-gagnant permettra a la municipalité de financer le déploiement de ce réseau. « Elles investissent autour de 2 à 4 euros par habitant, et le retour sur investissement prend de trois à cinq ans », explique Karim Bouchfanj, directeur de la filiale française. Des applications multiples pour les villes Si l’intérêt d’un tel réseau pour les habitants est évident, il ouvre la porte à de nombreuses applications pour les municipalités. Les villes pourront développer leur réseau de caméras de surveillance sans gros travaux, gérer leurs parcmètres à distance et prendre en charge les communications mobiles des agent municipaux. « Nous développons des applications de vidéoprotection, de gestion du trafic routier, ou bien de parcmètres communicants, qui indiquent les places libres aux conducteurs. Grâce à ses parcmètres Wi-Fi , Barcelone économise 3 millions d’euros par an », précise Karim Bouchfanj. Enfin, grâce à la géolocalisation , Gowex est en mesure de proposer de la publicité géolocalisée. Ainsi, dès qu’un Bordelais se connectera sur le réseau, il pourra recevoir de la publicité d’un commerçant situé à proximité. En cas de succès à Bordeaux, d’autres villes et sites publics devraient opter pour cette solution.