Le concept de Netvibes fait des émules

Le 10 avril 2007

Après le site voila.fr, maintenant c’est au tour du portail orange de prendre la forme du netvibes qu’on connait bien. A première vue on peut noter des correspondances graphiques et fonctionnelles mais cela dit on s’aperçoit vite que les développeurs de chez Orange n’ont pas trop forcé sur le café. En effet on se retrouve avec un module météo et un module traffic (pour la circulation automobile) qui ne sont rien d’autre que des liens vers leurs services (offrant aucune configuration). Peut être qu’ils ne connaissent pas encore les web-services.

netvibes-portaneo-petit

Et aussi pour les entreprises

Maintenant les entreprises pourront elles aussi avoir un intranet à la sauce Netvibes. J’ai décourvert il y a quelques semaines portaneo, une solution de portail personnalisable en open source. Ils devraient prochainement offrir leurs services aux entreprises. Vous pouvez trouver un screencast (démonstration vidéo) sur dailymotion.

netvibes-portaneo-petit

En bref

Dans le milieu d’internet (et d’autres surement), on m’a toujours dit que dès l’instant qu’un concept est copié c’est qu’il se trouve sur la bonne voie. Même si pour Netvibes on sait tous que ce n’est plus à démontrer.


Envie de discuter de cet article ? Envoyer un message sur Twitter ou envoyez-moi un e-mail. Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook.

2 Commentaires sur "Le concept de Netvibes fait des émules"

  • gaetan
    10 avril 2007 (15:05)

    Juste en complément, pour voila/orange, il s’agit de la trechnologie de http://www.prototypejs.org/ déjà utilisée par pas mal de site 🙂

  • O. Pierric
    8 septembre 2010 (17:26)

    Effectivement le concept est bien mais nécessite encore des évolutions pour les entreprises.
    Heureusement, j’ai eu l’occasion de tester la solution de Personall et leur approche ciblée entreprise est plus adaptée.
    Il aggrègent non seulement les contenus web mais aussi ceux de l’entreprise. Cela permet de fournir l’information utile aux collaborateur en temps réel.
    De plus leur concept innovant d’article (et d’appropriation) permet d’avoir une approche fonctionnelle à la collaboration plutôt qu’une approche outils qui impose au contributeur de savoir où l’information doit être déposée.