Les documentations nécessaires au bon déroulement d’un projet web

Le 11 septembre 2008

Afin de mieux préparer cette rentrée, je vais m’efforcer de mieux planifier et organiser les projets auxquels je vais participer dans les mois à venir. Voici les étapes d’une gestion de projet (axée web) ainsi que les documents qui peuvent faire la différence entre un projet hasardeux et un projet bien piloté.

1. Analyse des besoins

Cette première étape est généralement associée à une réunion et à un premier contact. Elle doit définir clairement le projet en lui donnant son axe, son périmètre. N’hésitez pas à rester longtemps lors ce premier rendez-vous pour vous faire expliquer les particularités du secteur d’activité, les produits, la clientèle car cela peut s’avérer très utile pour le développement du projet et ne pas faire fausse route.
Personnellement j’apprécie lors de cette étape que le client soit impliqué et comprenne les enjeux liés à Internet. Donc pour faire simple il est nécessaire de parler de façon précise et de vulgariser le plus possible pour éviter d’éventuelles incompréhensions liées au discours. De plus éviter de perdre du temps en rentrant dans trop dans les détails (ex: faire l’historique de Google, expliquer le cache client et le cache serveur…), plus c’est court plus c’est compréhensible et mémorisable. Enfin être précis sur la méthodologie et la planification, il est nécessaire d’impliquer le client dans le projet (logo, texte, délai…) car il faut qu’il se rende compte que sans lui, tout sera plus long et fastidieux.
Sur des projets plus important on peut envoyer des propositions commerciales (propales) qui serviront de base commune lors de réunions pour mieux cerner les besoins. De plus certains clients préfèrent avoir une estimation budgétaire avant de commencer à parler de réalisation et de délais.

2. Cahier des charges

L’écriture de ce document est très importante car une fois signé, il est considéré comme contractuel. En règle générale, le cahier des charges englobe tout le projet : fonctionnalités, acteurs, plateforme… Il peut être accompagné d’un cahier des spécifications si des fonctionnalités sont très avancées (par exemple la partie panier pour un site de ecommerce).
Le cahier des charges doit également spécifier les navigateurs sur lesquels le site sera optimisé. Je recommande de lister les navigateurs tels que Safari, Firefox, Opéra et pour IE mettre supérieur à la version 6 (il me tarde néanmoins de l’oublier cette version 6).
Certains gros sites nécessiteront des maquettes fonctionnelles (ou zoning, templates, gabarits de pages). En effet ces maquettes permettent de représenter de façon schématique l’organisation des éléments au sein des principales pages. Il peut s’avérer très utile pour le client afin qu’il s’imagine rapidement le projet.

3. Planification

Toutes les étapes qui suivent peuvent être intégrées au cahier des charges dans le cadre d’un projet de petite envergure. Mais il est important de les imposer lorsque les projets s’étendent sur plusieurs semaines ou mois. Cette étape de validation va donner les différentes dates de validation et de livraison des éléments dans un document de type retro-planning (par exemple pour le référencement, la date de livraison des mots clés ainsi que leur validation). Il sera également inscrit les noms des différents acteurs qui participe aux étapes.
Certaines sociétés ajoute à cela une méthodologie de travail, ce qui s’avère très efficace je trouve. Cette méthodologie définit : « le qui fait quoi? » et « le comment? » afin de garantir le bon déroulement des validations et des étapes clés afin de rentrer au mieux dans les délais.

4. Développement

L’étape du développement sert à réaliser le projet. Il est nécessaire que les étapes précédentes aient été clairement achevées afin de ne pas travailler pour rien. Car le développeur doit s’appuyer entièrement sur le cahier des charges. Si le client revient à ce moment sur des fonctionnalités, il y a du avoir un malentendu et généralement il est préférable de retourner à l’étape 1, l’analyse des besoins.

5. Tests et debugage

Une fois la réalisation terminée, on peut faire circuler un fichier de recette qui récoltera les retours des testeurs. Il s’agit d’un fichier qui comprend tous les éléments du site à tester et le transmettre aux collègues, à la famille pour que la version puisse être testée dans tous les sens. Ce fichier de recette permettra de voir si le développement est stable. Une fois testée en interne, la version peut être testée par le client. Il y a généralement 3 critères associés aux bugs que l’on rencontre : Vital ou Bloquant, Important, Secondaire. Ces appréciations permettront de mettre des priorités sur les corrections à effectuer.

6. Livraison et mise en ligne

La livraison est associée à la facturation, car il peut s’agir juste d’une livraison de CD avec les sources à l’intérieur. Car la durée entre la livraison et la mise en ligne peut être très longue (par exemple le lancement d’une marque à une date donnée).
Après pour tout nouvel ajout ou modification de l’existant je vous conseille de refaire la boucle en repartant de l’étape 1, les besoins. Il y a d’autres types de documentation qui peuvent être très utiles comme les comptes rendus de réunion, des audits de qualité… Il s’agissait de voir ici les documents de base des projets web.

Quelques mots pour terminer

J’ai eu beaucoup de demande concernant l’écriture de cet article, et alors qu’il était au stade de brouillon, j’ai participé à un atelier organisé par médialibs qui m’a permis de le compléter.

Pour les questions plus techniques je m’occupe rarement de l’hébergement et du nom de domaine de mes clients car je leurs conseille d’en prendre un séparément. Je peux les aider dans les démarches s’ils le souhaitent. Après je fais un cahier des charges spécifique à chaque projet si le client en a un il suffit juste de faire un devis.

Si vous avez vous aussi des anecdotes de projet ou des questions n’hésitez pas à laisser un message.

Pour ceux qui veulent un peu plus de technique avec de beaux schémas voici un document PDF à télécharger : Gestion de projet – conception web de Anne-Christine Robert.


Envie de discuter de cet article ? Envoyer un message sur Twitter ou envoyez-moi un e-mail. Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook.

7 Commentaires sur "Les documentations nécessaires au bon déroulement d'un projet web"

  • Didier
    11 septembre 2008 (9:13)

    IL y a un super article sur designer-daily.com 44 outils pour vous aider dans la gestion de projet. Merci pour l’article, il est vrai qu’il y a une multitude de documents et il faut toujours les adapter à chaque projet.

  • Biagi
    11 septembre 2008 (10:41)

    Bel article, il est vrai que ses éléments sont indispensables au bon déroulement d’un projet web, et aujourd’hui nombreux développeurs ne réalise pas ses documents (cahier des charges & planning) pourtant ceux ci sont dans l’intérêt des deux parties.
    SI votre cahier des charges n’est pas assez précis c’est la porte ouverte à de nombreuse demandes supplémentaires de la part de votre client.

  • David
    11 septembre 2008 (15:51)

    @didier: merci pour le lien US, il y a effectivement beaucoup d’outils qui peuvent être adapté à de la gestion de projet.
    @Biagi : c’est sûr il faut toujours bien cerner les besoins du client afin d’éviter d’être pris au dépourvu.

  • Les billets de la semaine #11 | Le blog de Yohann CIURLIK | Spawnrider.Net :: Blog
    13 septembre 2008 (0:11)

    […] Les docs nécessaires au bon déroulement d’un projet web via eclaireur.net […]

  • Les étapes pour réussir votre projet Web | Développez votre Economie Numérique
    24 septembre 2008 (0:40)

    […] Lire l’article “Les documentations nécessaires au bon déroulement d’un projet web&#8… outils Fuzz it! A ce sujet lire aussi : Acrobat.com : Une alternative aux outils Google ? … […]

  • Flavien Ganter » Revue de presse # 5
    26 septembre 2008 (18:35)

    […] Les documentations nécessaires au bon déroulement d’un projet. Par Eclaireur. […]

  • echef
    8 octobre 2010 (11:03)

    slt

    est ce qu’on peut avoir un petit exemple de cahier de charge concernant un projet web SVP???

    Merci.